17-heinrich-gartentor

Heinrich Gartentor – Die Triste

2017, foin, épicéa, 10 x 3.5 m

Ecrivain, Heinrich Gartentor travaille dans les domaines de l’art conceptuel et engagé. Chaque oeuvre créée renvoie à un événement autobiographique qui interroge sa constante évolution en relation avec la société. Die Triste se présente comme un ‘tas de foin’, titre de l’oeuvre, avec un pieu en bois d’épicéa enfoncé en son centre. Les matériaux utilisés par l’artiste renvoient à l’agriculture avec le foin et le bois. La forme également renvoie à ce domaine, le foin est rassemblé en botte, comme c’est le cas dans les champs. De plus, l’artiste a réalisé ce dispositif dans l’espoir que la foudre frappe le pieu pour embraser l’oeuvre, ce qui fait de cette dernière une incarnation concrète de l’espoir de son créateur de voir l’énergie se manifester. Cette oeuvre s’inscrit pleinement dans le thème de l’exposition puisque le foin est une source d »énergie en tant que nourriture hivernale pour les animaux.

www.gartentor.ch