VISITEZ LE SITE DE L'EDITION 2017

Le parc Szilassy

Le domaine de Szilassy est un jardin paysager à l’anglaise qui surplombe le village de Bex et la Plaine du Rhône. Un balcon naturel avec vue sur les Alpes vaudoises et valaisannes.

La propriété a été aménagée dès 1835 par Lady Louisa Hope et sa fille Elisabeth. Lady Louisa était la veuve du général anglais Charles Hope. Au XIXème siècle et durant la première moitié du XXème siècle, Bex-les-Bains était une station thermale réputée. Son air fin et ses cures de bains salins attiraient une nombreuse clientèle d’Outre-Manche.

En aménageant le domaine situé à quelque 500 mètres au-dessus du niveau de la mer, les propriétaires ont adopté le style qui était en vogue à l’époque en Angleterre: le jardin paysager. L’idée était de faire du paysage tout entier un jardin. On ne voulait pas de rupture visuelle entre le parc et le paysage. Rien n’a été laissé au hasard lors de la réalisation de ce domaine. Cheminements et plantations ont été étudiés pour que l’on profite au maximum du panorama. Les Dents-du-Midi, la Dent-de-Morcles, s’élèvent au-dessus d’un environnement champêtre. Une promenade a ainsi été précisément aménagée avec des points de vue dont chaque cadrage offre un tableau privilégié.

En 1838, Elisabeth Hope a épousé Louis Billard, cocher, qui s’est occupé de l’exploitation agricole. N’ayant pas d’enfants, le couple a adopté Laura Correvon. Cette dernière a marié Jules de Szilassy, d’origine hongroise, et c’est leur fils Charles qui a légué, en 1949, la propriété à l’État de Vaud pour les enfants défavorisés. Actuellement, la villa abrite deux classes qui accueillent des écoliers bellerins rencontrant momentanément des difficultés scolaires.

La famille de Jules de Szilassy et Laura Correvon, assis à gauche: Louis Billard.
© Archives cantonales de l'État de Vaud
La famille de Jules de Szilassy et Laura Correvon, assis à gauche: Louis Billard.
Louis Billard, sa fille adoptive Laura Correvon et Lady Hope.
© Archives cantonales de l'État de Vaud
Louis Billard, sa fille adoptive Laura Correvon et Lady Hope.
Devant la maison principale, années 1930.
© Archives de Mme Vaglio
Devant la maison principale, années 1930.
Les serres, années 1930.
© Archives de Mme Vaglio
Les serres, années 1930.
Les ruches, années 1930.
© Archives de Mme Vaglio
Les ruches, années 1930.
Plan de 1880.
© Archives cantonales de l'État de Vaud
Plan de 1880.