VISITEZ LE SITE DE L'EDITION 2017

Concept

Artistes, visiteurs et professionnels de l'art sont invités à se réunir autour du concept TERRITOIRES.

Ce concept renvoie aux questions de délimitations. A celles, concrètes, du parc de Szilassy, jardin paysager à l’anglaise construit au XIXème siècle et fortement empreint de l’esprit romantique; et aux limites, plus immatérielles, au cœur même de l’histoire de l’art «en cours d’élaboration». En effet, si l’on considère que le terme «sculpture» regroupe différents médias, il devient trop étroit pour englober la diversité des pratiques artistiques actuelles et le territoire même de ce mot est fluctuant.

C’est autour de ces deux axes que s’articule l’exposition; d’une part, le jardin, miroir d’une perception de la nature et cadre de l’exposition, et d’autre part, une considération critique de la notion de sculpture.

Les artistes ont été invités à produire des œuvres in situ, à placer le parc au premier plan et à interroger le rapport de l’homme avec la nature. Dans l’impossibilité de se soustraire à ce lieu atypique, ils ont produit des œuvres qui dialoguent où qui luttent avec leur environnement. C’est ainsi que sculpture, son, peinture, performance, photographie et installation s’entrecroisent pour former, dans le paysage, des ensembles complexes.

Des balises et des points d’ancrages offrent alors, au détour d’un arbre ou d’une colline, des nouvelles vues qui se découvrent dans la succession des tableaux «naturels» qui jalonnent le parc de Szilassy. La promenade se transforme en une théâtralisation de multiples cheminements possibles.

Plus de précisions...